Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

(7)

à la caisse, on a tous une hantise : le dernier client (évidemment, on doit encore compter nos pièces une par une, et on a qu'une envie c'est de rentrer chez soi). Celui qui, une fois que la lumière est éteinte, que l'annonce qui dit que le magasin ferme...

Lire la suite

(6)

à Intermarché, on écoute la "fréquence mousquetaire" (et oui, chauvin jusqu'au bout). Alors première chose notable : on a du coup QUE des pubs intermarché, avec TOUJOURS le même jingle musical de cuivres insupportable. C'est subliminal : au début, tu...

Lire la suite

(5)

depuis un mois que je suis à la caisse, j'avais jamais eu de chiffre rond. Pourtant, hier, une dame a dû payer 100,00 € tout rond. TOUT ROND. C'était fou. Et aujourd'hui, ça m'est arrivé également. 100,00 € pile. ... ... Je crois que Dieu essaye de me...

Lire la suite

(4)

l'autre jour, un mec a dû payer 22,22 €. Je dois être le seul caissier en extase devant un tel chef-d'oeuvre de probabilité.

Lire la suite

(3)

une liste non-exhaustive des clients qu'aucun caissier ne voudrait avoir (je les ai tous eu bien sûr) : - celui qui paye 1,20 € en pièce de deux centimes (si je retrouve ce gosse, je le tue) - la vieille qui paye 300 € en billets de dix, vingt, et qui...

Lire la suite

(2)

La caisse a ses joies et ses peines. En effet, il n'y a rien de plus jouissif que de taper un code pour légumes dont on croit qu'il est bon, et de voir sur la caisse qu'effectivement, le code des poireaux est bien 4629, tu as appris quelque chose hier...

Lire la suite

(1)

alors premier constat dans ma vie de caissier (ou d'"hôte de caisse niveau 2")(c'est écrit sur mon contrat. me demandez pas ce que sont les autres niveaux je sais pas) : les cartes bleues, c'est trop bien, les chèques, c'est une invention du diable. Les...

Lire la suite

Habillage d'été

Alors les gens, cet été je quitte mon habit de taupe pour enfiler le polo rouge d'intermarché (avec le petit logo mousquetaire trop stylé en haut à gauche). Ben oui, j'ai besoin d'argent et malgré mes brillantes études actuelles, je ne me suis pas vu...

Lire la suite