Aujourd'hui

Publié le par Taupe

je suis allé chez le coiffeur. (C'EST FOU, me direz-vous, on a bien fait de passer pour l'apprendre, ça aurait été dommage de mourir sans savoir ça. Ce à quoi je répondrai : tout à fait, je suis d'accord avec vous.)
Bon.
Je déteste ça.
Je sais pas pourquoi, mais le coiffeur c'est toujours pour moi une épouvantable corvée. Pourtant, ce n'est pas que je suis mécontent des coiffeurs, ni que j'ai peur d'être raté (je me soucie autant de mes cheveux que de la pointure de Jean-Pierre Pernaud) (c'est DIRE) (de toute façon, mon cas, "raccourcir tout de 4 cm en laissant tout pareil", doit être le b-a ba de la première heure de la première journée de n'importe quelle école de coiffure) (d'ailleurs, mon coiffeur semblait frustré tout à l'heure de ne pas pouvoir me montrer toute l'étendue de ses talents. Il m'a proposé plein de trucs et à chaque fois que je refusais il avait l'air super déçu), c'est plutôt que je déteste savoir une quelconque partie de mon anatomie sous la responsabilité de quelqu'un d'autre, je crois, comme une partie de moi sur laquelle je n'ai aucun contrôle.

...

J'hésite entre le narcissisme et la névrose pathologique profonde.



PS : faut dire que j'ai pas l'habitude, pendant longtemps je ressemblais à LFACL.

Commenter cet article

Lilie 28/10/2009 23:41


... le coiffeur aurait eu raison